LE FAUCHAGE : OÙ, QUAND, COMMENT

Le Conseil Départemental de la Haute Garonne poursuit depuis l'automne 2010 une politique d'entretien des dépendances vertes routières plus respectueuse de l'environnement : fauchage raisonné, réduction des désherbants. Le fauchage plus tardif, combiné au relèvement de la hauteur de coupe, favorise la biodiversité végétale et animale.

Au-delà des aspects environnementaux, ces nouvelles pratiques induisent des économies substantielles : réduction de l'usure des outils de coupe et de la consommation de carburant, diminution des incidents liés aux projections …

Le calendrier d'intervention est établi à partir du constat de la hauteur de la végétation.

1ère intervention au printemps 

Elle consiste au fauchage de l'accotement sur une largeur de rotor et des zones nécessitant un dégagement de visibilité.

2ème intervention en juin/juillet

Elle consiste au fauchage :
- de l'accotement sur une largeur de rotor et des zones nécessitant un dégagement de visibilité
- du revers des fossés
- du talus sur une largeur de rotor si accotements ≤ 1 m et en l'absence de fossé.

3ème intervention à l'automne/début hiver 

Elle consiste à réaliser :
- le fauchage de l'accotement, des revers de fossés et des talus en déblai sur une largeur de rotor,
- des rotors supplémentaires sur les talus uniquement pour des dégagements de visibilité.
Cette dernière intervention est effectuée une fois le cycle naturel des espèces animales et végétales accompli.

A noter : L'entretien des haies privatives et des pieds de mur incombe aux propriétaires, le Conseil Départemental n'intervenant que pour assurer les dégagements de visibilité.

Concernant l'utilisation des désherbants, le Conseil Départemental poursuit sa démarche de réduction du désherbage chimique et favorise les méthodes alternatives. Ainsi, de 6 000 litres environ en 2007, la fourniture de ces produits est tombée à moins de 30 litres en 2015.

Toutes les communes sont invitées à mettre en oeuvre ces démarches, qui visent à mieux respecter notre territoire départemental et notre environnement.

herbes